Le coaching en gestion, levier de performance

Le coaching en gestion, levier de performance

Nul n’ignore que le succès des équipes sportives relève en partie des qualités du coach de l’équipe. D’ailleurs, lorsqu’une équipe échoue ou a peu de succès, c’est le coach qui, le premier, passe dans la moulinette. Les gestionnaires-coachs représentent la clé de la performance des organisations.

Le Gestion Nouvelle Génération 
À l’aube des années 2000, beaucoup de gestionnaires ont compris qu’ils devaient migrer vers un modèle de gestion mieux adapté aux réalités émergentes. Le modèle traditionnel basé sur l’autorité et le contrôle devait céder sa place à un modèle qui répondait mieux aux valeurs des nouvelles générations. Pour notre part, nous l’avons désigné comme la Gestion Nouvelle Génération (GNG), dans lequel le leadership du gestionnaire, fut-il superviseur de première ligne, et une aptitude à faire du coaching constituaient l’épine dorsale de ses pratiques de gestion.

Coacher ses collaborateurs est tout à fait compatible avec les responsabilités d’un gestionnaire.
Les générations montantes, tout en étant respectueuses, sont plutôt à la recherche d’un encadrement dans lequel elles reçoivent un feedback positif ou un feedback critique, mais donné de façon constructive. Elles ont tendance à refuser des directives indiscutables qui ont peu ou pas de significations pour elles. Les gens souhaitent être partie prenante des activités de leur organisation et ils veulent être considérés pour ce qu’ils sont et non seulement pour ce qu’ils font : des individus engagés, responsables et capables d’apprendre et de se développer.

Le coaching est une approche efficace de la communication.
Beaucoup de gestionnaires invoquent le manque de temps pour faire du coaching avec chacun de leurs collaborateurs. Pourtant, le coaching d’un collaborateur, lorsqu’il est réalisé de façon efficace, peut demander aussi peu que 15 minutes par mois et au plus 90 minutes par mois, selon le niveau de performance du collaborateur et les problématiques en cause. En fait, au lieu de faire une rencontre d’évaluation de quelques heures 1 ou 2 fois par année, une ou deux séances de coaching chaque mois mènent à une consolidation de la performance et permettent de travailler rapidement sur les problèmes courants en vue de les résoudre ou d’éviter qu’ils ne s’aggravent. 

La performance et la productivité sont des objectifs naturels en coaching.  
Le coaching s’inscrit dans un partenariat pour une meilleure performance et une productivité améliorée. Tout comme les athlètes ou les artistes qui tendent vers l’excellence, un gestionnaire peut aider ses collaborateurs à réduire la distance entre la performance et la non-performance, entre la productivité et la non-productivité. Chaque collaborateur se trouve à un point donné entre les deux. Un bon gestionnaire les accepte là où ils sont pour les amener là où ils doivent être, et ce, plus rapidement et plus efficacement afin que son unité administrative atteigne mieux ses objectifs. Derrière les équipes gagnantes, il y a de vrais bons gestionnaires-coachs.


Tous droits réservés  © Coaching de Gestion inc.